Quand j’ai entendu parler de Mini Indonesia, la première image qui m’est venue à l’esprit était l’équivalent indonésien de Legoland, mettant en vedette les versions mini-taille de bâtiments populaires ou les paysages. Toutefois, après avoir visité la Mini Indonésie, l’Exposition Universelle est une bien meilleure comparaison ! Ne pas comparer la Mini Indonésie à une Indonésie à petite échelle, car rien n’est mini dans le parc. Pour être honnête, en tant que voyageurs de l’aventure, la Mini Indonésie n’était peut-être pas sur notre itinéraire de visite, à cause de cette idée préconçue, mais je suis contente d’avoir élargi ma découverte du pays au-delà des endroits populaires où nous sommes allés et je recommanderai cette visite à toute personne intéressée.

Taman Mini Indonesia Indah (TMII) de son nom officiel, ce qui signifie «Belle Indonésie Miniature Park», est un immense complexe de 100 hectares. Le parc a été créé suite à une idée en 1970 de Siti Hartinah, première dame de l’Indonésie à l’époque, aussi appelée Tien Suharto. Le but du site culturel ouvert le 20 avril 1975, était de promouvoir la fierté nationale parmi les indonésiens qui voyagent peu dans leur propre pays. Aujourd’hui, les indonésiens et les touristes peuvent découvrir la diversité du patrimoine du pays, découvrir les différentes îles dans de brefs délais et sans réellement voyager. Mais croyez-moi, cela va vous donner envie de faire vos valises pour explorer certaines des 18 000 îles de l’Indonésie.

Maison de l’ouest de Sumatra

Maison de l’ouest de Sumatra

Il s’est avéré que Mini Indonesia est un parc vraiment intéressant et instructif, composé de six domaines principaux, correspondant aux six grandes îles de Java, Sumatra, Kalimantan (Bornéo), Sulawesi, Maluku et Papouasie, et les petites îles de la Sonde. Le parc initial de 1970 a représenté 27 provinces mais comme l’Indonésie comprend maintenant 33 provinces, de nouveaux pavillons comme la Papouasie Ouest et Sulawesi Occidental ont été ajoutés, ainsi qu’un nouveau modèle confucéen en reconnaissance de la culture chinoise indonésienne.

Chaque pavillon présente sa propre architecture, les bâtiments reproduits en taille réelle et les maisons construites principalement avec les matériaux et les techniques originales de l’île – même bois, même design, même but. Chaque province est responsable du maintien de son propre pavillon et quelques-unes ont pris des raccourcis en utilisant du béton, mais ceux-ci semblent bien faits. Nous avons fini par passer la plupart de notre temps sur les pavillons de Sumatra, Aceh, Kalimantan, Sulawesi et Bali. Bien que ce soit évidemment une très infime partie de la Mini Indonésie, cela nous a donné une bonne appréciation de ce que présente le parc, et comment nous pourrions facilement y passer trois jours et pas seulement trois heures.

Maison de Sumatra

Maison de Sumatra

Sumatra occidental

Nous avons commencé notre visite par le pavillon de Sumatra Occidental, où nous avons admiré l’oeuvre de peinture délicate des bâtiments. J’ai été fascinée par la diversité des modèles de conception, les couleurs vives et la gracieuse architecture. Le toit a la forme d’un bateau, un rappel du moyen de déplacement utilisé par les indonésiens.

Les maisons sont en général de 2 mètres de haut afin de se protéger contre les animaux comme les tigres, serpents et tapirs.

Modèles de mur, Sumatra occidental

Modèles de mur, Sumatra occidental

Le pavillon a également présenté quelques uns des animaux locaux, tels que les buffles, en pierre.

Ensuite, nous avons suivi le sentier qui longe le lac représentant le contour principal de l’Indonésie, une carte flottante en herbe, si on peut dire.

Mini Indonésie Lac

Mini Indonésie Lac

Nord Sumatra

Notre arrêt suivant était au pavillon Nord de Sumatra, et j’ai immédiatement remarqué la belle conception de la porte d’entrée. Une province peut afficher différents styles de maisons traditionnelles, selon la culture locale, ce qui était le cas dans ce pavillon. J’ai sauté de l’une à l’autre, stupéfaite par la conception ainsi que la décoration, comme la tête sur une des poutres de l’étage principal, sur la traditionnelle Maison de Batak Simalungun.

Tête de faisceau, pavillon de Sumatra

Tête de poutre, pavillon de Sumatra

Tête de mouton de Sumatra-Nord

Sumatra-Nord

La Maison des Malais est aussi une structure populaire dans l’ensemble de Sumatra, une représentation de l’ethnie malaise à Sumatra. On trouvera des maisons similaires en Malaisie.

Maison de malais

Maison de malais

Une grande maison jaune face à l’entrée du pavillon avait un toit particulier avec plusieurs ouvertures. Dans la culture Nord-Sumatra, chacune d’entre elles représente une génération vivant dans la maison. Une nouvelle ouverture de toit est ajoutée pour chaque nouvelle génération. La maison a des cloisons mobiles à l’intérieur qui permettent de créer des dortoirs séparés pour la nuit. Ceux-ci sont écartés pendant la journée pour faire un grand espace commun ouvert.

Maison de Sumatra-Nord

Maison de Sumatra-Nord

Objets & styles de vie de Sumatra du Nord

Cette même maison a accueilli l’exposition de Nord Sumatra, où nous avons vu des vêtements tels que costumes de mariage, atours de danse, tenues traditionnelles et objets tels masques cérémoniels, bouclier et lances, instruments de musique, ustensiles, outils.

Boucliers de Sumatra-Nord

Boucliers de Sumatra-Nord

Vêtements de Sumatra-Nord

Vêtements de Sumatra-Nord

Paniers de Sumatra-Nord

Paniers de Sumatra-Nord

Masque de l’animisme religieux, nord de Sumatra

Masque de l’animisme religieux, nord de Sumatra

Calendrier lunaire, Sumatra du Nord

Calendrier lunaire, Sumatra du Nord

La Tradition du Saut de la Pierre de Nias

Notre arrêt suivant était un petit mur de pierres avec un autre plus petit à côté. Quand j’ai entendu l’histoire à son sujet, j’ai alors plus estimé le petit. En effet, ce n’était pas une pierre ordinaire mais la pierre de Nias. Les Nias sont une ethnie du Nord de Sumatra, et ils ont une initiation de virilité particulière appelée “Saut de Pierre” ou Fahombo. Les jeunes hommes doivent sauter par dessus une pierre haute de 2 mètres, sans la toucher et bien sûr sans se blesser en atterrissant sur le sol dur. Il faut préciser que cela se fait en portant le vêtement traditionnel qui n’est vraiment pas fait pour le saut. L’initiation est de tester la force physique des hommes jeunes et c’est une exigence avant d’aller à la guerre. C’est aussi un défi mental car les victorieux sont considérés comme adultes et sont alors autorisés à se marier.

Nias, sauter de mur en pierre

Mur du saut de Pierre Nias

Autre style de maison traditionnelle, la maison Rumah Bolon représente une tête de mouton combattant (« hambing marsimbat ») et affiche une grande roue en haut près du toit. La roue symbolise le centre de la communauté ethnique, ainsi que le cycle de vie.

Tête de mouton, Sumatra du Nord

Tête de mouton, Sumatra du Nord

Roue de la vie, du Nord de Sumatra

Roue de la vie, du Nord de Sumatra

Différentes statues embellissent les jardins, y compris une grande statue de pierre, faite de têtes individuelles.

Tête de la Statue de Pierre

Tête de statue de pierre

Statue de Pierre de Sumatra-Nord

Statue de Pierre de Sumatra-Nord

Des danses traditionnelles ou des spectacles de musique peuvent être vus dans plusieurs pavillons, habituellement le dimanche. Les plus importants pavillons offrent un aperçu de  la cuisine locale et des aliments peuvent être achetés pour dégustation immédiate.

Représentations Religieuses

Les Indonésiens pratiquent différentes religions et en tant que pays, l’Indonésie a cinq religions officielles, bien que le pays soit une république laïque. Alors que le pays est majoritairement islamique, de nombreux indonésiens sont hindous, catholiques, bouddhistes ou protestants. Chaque croyance principale est représentée à travers la Mini Indonésie, avec des bâtiments tels que la mosquée Pangeran Diponegoro, l’église catholique de Santa Catharina ou le temple hindou Penataran Agung Kertabhumi balinais.

Pavillon d’Aceh

L’histoire du pays et ses relations avec les religions peuvent être illustrées avec la cloche du pavillon de l’Aceh. La cloche bouddhiste représente l’influence chinoise dans la province d’Aceh au cours des siècles passés et est encore utilisée pour appeler les gens à la prière, même après que le Sultan soit devenu musulman.

Aceh Bell

Cloche d’Aceh

Beaucoup de familles indonésiennes peuvent avoir des membres des différentes religions – le grand-père de notre guide était catholique néerlandais, son père musulman et sa belle-mère bouddhiste.

Kalimantan Occidental

Notre chemin nous a conduits à ce pavillon de Kalimantan, où nous avons été stupéfaits par la grandeur d’une maison. Cette maison traditionnelle de Sebujit est construite selon son environnement et la faune locale. Les mâts grands et minces sont en effet ici pour empêcher les singes, notamment des orangs-outans, d’atteindre la maison. Nous avons aussi vu les maisons construites sur pilotis pour se protéger contre les crocodiles.

Sebujit House, Kalimantan occidental

Maison Sebujit, Kalimantan occidental

Belle et charmante, la blanche Anjungan Kalimantan Barat avait un style différent et un look plus grandiose.

Maison de West Kalimantan Barat

Maison de West Kalimantan Barat

Comme un rappel que l’Indonésie se trouve au-dessus de l’Équateur, la ville de Pontianak, dans l’ouest du Kalimantan est connue comme le « centre de la terre », la seule ville au-dessus de l’Équateur. Peu importe où se trouve la ville, j’ai vraiment apprécié les dessins de la maison et les couleurs.

Ville de l’Équateur, Kalimantan occidental

Ville de l’Équateur, Kalimantan occidental

Sulawesi du Sud

Anciennement les Célèbes, ce pavillon était un autre spectacle assez impressionnant. Tout d’abord, nous avons vu une maison traditionnelle de Anjungan Sulawesi Selatan, affichant des têtes de buffle sur ses murs et une haute structure faite de cornes de vache devant l’entrée. Le nombre de têtes représente la richesse et la position sociale de la famille – plus il y a de têtes, plus on est riche. En effet, cela représente le nombre d’animaux de la famille fournis lors d’événements passés, que ce soit un mariage, un enterrement ou tout type de réunion sociale.

Maison traditionnelle de Sulawesi du Sud

Maison traditionnelle de Sulawesi du Sud

Cornes de buffle, Sulawesi du Sud

Cornes de buffles, Sulawesi du Sud

Têtes de Buffalo, Sulawesi du Sud

Têtes de Buffles, Sulawesi du Sud

Outre l’indication sociale, le travail du bois et la tête de paon ont attiré mon attention. Magnifiquement sculptés et peints, les panneaux et la tête étaient frappants de couleurs.

Tête de paon, Sulawesi du Sud

Tête de paon, Sulawesi du Sud

Boiseries, Sulawesi du Sud

Boiseries, Sulawesi du Sud

A quelques pas se tenait le Tongkonan, maison funéraire traditionnelle dans le Sud Sulawesi. Le corps est déposé dans le bâtiment central. Les familles en deuil dans le bâtiment sur la gauche et les voisins dans celui de droite. On croit qu’on ne peut pas pleurer à côté des morts, donc, pour cela, les amis et les familles en deuil doivent se retirer dans une structure latérale.

Maisons funéraires, Sulawesi du Sud

Maisons funéraires, Sulawesi du Sud

Chacune des maisons funéraires en bois avait différents dessins sur les murs intérieurs, des détails représentant la vie quotidienne.

À l’intérieur de la maison funéraire

Interieure la maison funéraire

Après la fin de la cérémonie et des visites de deuil, les corps sont effectivement enterrés dans des grottes, haut dans les montagnes.Ces grottes sont considérées comme des lieux saints.

Lieux de sépulture, Sulawesi du Sud

Lieux de sépulture, Sulawesi du Sud

Mini Indonésie

Une autre conception fantastique, Mini Indonésie

Île de Bali

Nous avons terminé notre visite par le pavillon de Bali et franchi la porte qui, selon la croyance hindoue, vous nettoie de vos péchés. Il s’agit d’un autre grand pavillon comprenant plusieurs éléments du temple, des statues et des plates-formes de danse.

Gate, l’île de Bali

Porte purificatrice, l’île de Bali

Les détails de la sculpture sur pierre sont impressionnants et j’aurais pu passer des heures à admirer chaque statue.

Statue à l’entrée, l’île de Bali

Statue à l’entrée, l’île de Bali

Plusieurs zones affichent également des instruments de musique traditionnels ainsi que des costumes de mariage ou de danse.

 

Golden Door, Bali

Porte doree, Bali

La diversité des 18 000 îles

La biodiversité de l’Indonésie peut être approchée en visitant les dix jardins répartis dans tout le complexe, allant de l’Orchidée ou Jasmin Gardens au jardin d’herbes médicinales ou au parc des oiseaux. Un nombre impressionnant de musées, 14 à ce jour, sont disponibles et couvrent différents thèmes : Indonésie Museum, Musée de soldat ou Musée des insectes.

Porc local - Babirusa, Sulawesi du Sud

Porc local – Babirusa, Sulawesi du Sud

Si les musées ne sont pas votre préférence, dirigez-vous vers un des trois théâtres dont le théâtre Imax de Keong Emas (Golden Snail) – le seul IMAX en Indonésie, prenez le Skylift Indonésie téléphérique pour une vue aérienne du parc, ou le bateau pour un tour du lac de l’archipel indonésien, ou louez un vélo pour découvrir le parc sur deux roues.

Istana Anak-Anak Indonesia

Istana Anak-Anak Indonesia

Les enfants apprécieront particulièrement l’Istana Anak-Anak Indonesia (Le Château des Enfants Indonésiens) ou la piscine de Snow Bay Waterpark.

La Mini Indonésie est un lieu très populaire. Nous avons été approchés par de nombreux indonésiens pour nous demander d’où nous venions, bavarder un peu pour les moins timides ou juste poser pour une photo. Notre séjour fut un beau moment de partage avec des femmes et des hommes indonésiens nous accueillant dans ce grand pays.

Se faire des amis

Se faire des amis

Comment se rendre à Mini Indonésie

Le parc culturel situé au sud-est de Jakarta est accessible en une à deux heures du centre ville, selon le trafic, les jours de la semaine et l’heure de la journée. Puisqu’il s’agit d’une destination populaire pour les Indonésiens, les week-ends ont tendance à être chargés,donc un jour de semaine pourrait être préférable .

Mini Indonesia est ouvert de 07:00 à 22:00, du lundi au vendredi, bien que chaque attraction à l’intérieur du parc ait ses propres horaires d’ouverture.Le billet d’entrée adulte pour le parc est actuellement à Rp. 10 000 (~0.75 USD au taux de novembre 2016) mais des activités supplémentaires, des bâtiments spéciaux exigent leurs propres billets supplémentaires. Plus d’informations sur la page de billet Mini Indonesia.

Chariot en Indonésie Mini

Chariot en Indonésie Mini

Une fois dans le parc, prenez le temps d’explorer. Vous pouvez marcher, louer des vélos, prendre un taxi pour aller de l’autre côté et partir pour une vue à vol d’oiseau avec le téléphérique.

Cette visite, ainsi que mon voyage indonésien, ont été organisés grâce à Konsulat Jenderal Republik Indonesia di San Francisco. Je vous remercie pour l’excellente occasion ! Notre avis est le nôtre et n’est pas touché par ce partenariat.

Mini Indonésie – Culture et Traditions de 18 000 îles